22/08/2014

* NOCES SACREES A HAMPI (Inde)

Capitale des rois de Vijayanagar, la cité médiévale de Hampi demeure en Inde du Sud un lieu de prédilection pour les hindous. Les adorateurs de Shiva s’y rendent en pèlerinage afin de célébrer, une fois par an, les fiançailles du dieu avec la déesse Parvati. La fête dure trois jours, et les temples, éclairés par des milliers de lampes à huile, retrouvent leur magie.

noces sacrées à hampi

 

Miroir d’eau d’une jeune déesse

Pour séduire son futur époux Shiva, la déesse Parvati, selon la légende, aurait vécu en ascète aux bords de la rivière Tungabhadra. Arrivés à Hampi, les pèlerins s’y lavent des fatigues du voyage. Le sanctuaire de Virupaksha dont la toiture pyramidale évoque les cimes de l’Himalaya, résidence mythique des dieux.

 

noces sacrées à hampi

Ferveur des hommes inscrite dans le roc

Divinité débonnaire à tête d’éléphant, Ganesha aurait le pouvoir de lever les obstacles sur la route de ses adorateurs. Mais les rois de Vijayanagar ne se contentèrent pas d’honorer les dieux. Ils édifièrent une véritable cité, avec ses portes triomphales et ses chars symboliques.

 

noces sacrées à hampi

Balade des ruminants sur un site royal

Détruite par les musulmans au XVIe siècle et abandonnée par ses habitants, la capitale du royaume de Hampi-Vijayanagar n’a jamais retrouvé son lustre d’antan. Sur le déambulatoire qui conduisait aux bains de la Reine se promenait jadis une foule de prêtres et de marchands. Désormais, seules les vaches sacrées y errent en liberté.

 

noces sacrées à hampi

Refuges pour ermites errants

Naturellement aménagées dans la roche, les grottes sont nombreuses dans les collines de Hampi. Elles peuvent héberger un temple de fortune dédié à une divinité secondaire, mais elles servent surtout d’abri aux innombrables pèlerins et ascètes qui arpentent les routes de l’Inde.

 

Un chantier à l’échelle de l’Inde

Engloutie par la jungle, la capitale du royaume de Hampi-Vijayanagar a été redécouverte au XIXe siècle par un Anglais, le colonel Mackenzie, et progressivement réhabilitée. Les fouilles sont cependant loin d’être achevées. Couvrant 30 kilomètres carrés, le site compte plus de cinq cents monuments, dont certains encore enfouis. Un musée accueille les fragments des sculptures retrouvées.

Depuis cinq millénaires, l’hindouisme structure la pensée des habitants du sous-continent Indien. Contraignante, cette religion pèse sur les évolutions sociales. Foisonnante, elle est l’une des plus complexes du monde.

noces sacrées à hampi

 

Boîte à musique née du granit

Hauts de 3 mètres, les piliers de granit du temple de Vitthala émettent des sons lorsqu’on les fait vibrer. Cette étrangeté inspira le mouvement des Harisada : dévots de Vishnu, ils inventèrent au XVIe siècle les « kriti », poèmes chantés dont la tradition se perpétue.

 

noces sacrées à hampi

 

 

 

Les commentaires sont fermés.