04/12/2014

* DANS LA NEIGE SOUS LES TROPIQUES (Jardin de Meise)

Lorsqu’il neige sur le jardin botanique national de Meise, on voyage des confins de la Sibérie au cœur de la forêt amazonienne en l’espace de quelques instants.

Lorsque la Belgique se couvre d’un épais manteau de neige, le Jardin botanique national de Meise présente un visage surprenant.

Cet hiver, le domaine propose deux promenades fléchées. Jusqu’au 15 janvier, on peut ainsi découvrir la Promenade libre parmi les irrésistibles résineux. Le Jardin des plantes en abrite une impressionnante collection, ainsi que toutes les variantes du sapin de Noël : de l’épinette blanche au sapin baumier, en passant par le Larix dahurica. Ce dernier, un mélèze, pousse dans les forêts de Sibérie et supporte des températures allant jusqu’à -70°C.

 

jardin de meise

 

Inutile de préciser qu’il ne craint pas les hivers belges.

Du 16 janvier au 21 mars, on peut suivre la promenade Magie hivernale qui longe des haies et des arbustes qui fleurissent en hiver. Elle permet de découvrir les plus belles écorces d’arbres, telles que l’Hamamelis, le laurier tin et le Chimonanthus praecox. Ces plantes ne se contentent pas d’être belles, elles dégagent aussi un exquis parfum.

 

jardin de meise

Sous un baobab

En pénétrant dans les serres chaudes du Palais des plantes, on passe de la froidure hivernale au climat subtropical, sans jet-lag ! On se plaît à déambuler au cœur d’une savane sculptée par la mousson, dans une impressionnante forêt équatoriale humide, dans des paysages tropicaux ou dans un petit bois méditerranéen.

On voyage, ici sous un baobab, là sous l’arbre emblème de Madagascar, ailleurs encore au milieu des palmiers, des buissons de myrrhe, des bromelias, des chênes-liège et des caféiers.

Il ne manque rien, pas même une fausse termitière.

Seule la serre aux papillons et aux lis géants manque un peu d’animation en plein hiver …

jardin de meise

Les commentaires sont fermés.