13/03/2015

* VENDREDI 13

VENDREDI 13 : pourquoi cette date fait peur

Certains le considèrent comme un jour de chance. D’autres le redoutent. Au point de ne pas sortir de chez eux ! D’où vient leur frousse ?

Le fameux vendredi 13 et les croyances qu’il engendre depuis des siècles, restent énigmatiques. En rechercher les origines et explications s’avère complexe : on observe des superstitions dans bien des pays. Et à toutes les époques.

vendredi 13

 

Jésus, les Vikings et les sorcières

Avant d’être associé au chiffre 13, le vendredi fut, à lui seul, une source d’angoisse au sein de différents peuples. Pour les chrétiens, même si le récit biblique n’inclut pas nommément ce jour, plusieurs événements auraient eu lieu un vendredi : la crucifixion du Christ, la consommation du fruit défendu par Adam et Eve, ou encore l’assassinat de Caïn par son frère Abel. Du côté des mythes nordiques antiques, Balder, dieu du Bien, aurait été tué par Loki, dieu de la Guerre, un vendredi. Ce serait aussi le moment de la semaine qu’aurait choisi Freya, sorcière scandinave bannie, pour jeter des sorts aux hommes. Enfin, chez les Romains, les condamnés étaient exécutés chaque vendredi.

 

vendredi 13

Une peur irraisonnée

Parallèlement à la crainte de ce jour, est venue s’ajouter la triskaïdékaphobie : la peur irraisonnée du 13. Cette dernière est issue de plusieurs croyances tout autant impénétrables et, souvent, invérifiables. Dans la religion catholique, la Dernière Cène véhicule une superstition devenue « classique » ; lors de l’ultime repas de Jésus et de ses disciples, ceux-ci étaient treize à table. Romains et Grecs auraient, eux, taxé le 13 de mauvais chiffre en raison de son irrégularité, face à la perfection du 12. Ainsi, y a-t-il 12 constellations, 12 signes du zodiaque, 12 dieux olympiens, 12 heures durant le jour et la nuit.

D’autres civilisations anciennes, pour leur part, auraient associé le 13 à la féminité et ses défauts, car les cycles lunaires, et donc menstruels, ont lieu treize fois dans l’année. Le cycle solaire, symbole de la domination masculine, étant considéré comme supérieur au cycle lunaire, ce dernier fut jugé imparfait.

Sur ces antiques appréciations, se sont greffés des faits inquiétants plus récents, tels la mission Apollo 13 qui tourna mal en 1970, le crash du Vol 571 dans les Andes, un vendredi 13 de 1972, ou le mini-crash boursier du 13 octobre 1989 à Wall Street.

 

vendredi 13

Des Américains superstitieux

 

Aujourd’hui, certains préfèrent penser à l’instar des Chinois et, bien avant eux, des Egyptiens que le 13 est un porte-bonheur. Surtout lorsqu’il tombe un vendredi. Toutefois les phobies restent particulièrement tenaces aux Etats-Unis où des superstitieux ne sortent pas de chez eux, lors du « jour maudit ». Certains refusent même d’aller travailler. Chaque vendredi 13, une perte de 800 à 900 millions de dollars est enregistrée, suite à une baisse des activités coutumières : shopping, restaurant, déplacement en voiture ou en avion …

 

vendredi 13

 

Les commentaires sont fermés.