24/10/2015

* LE RAT

Nouvel animal de compagnie à la mode, remarquablement intelligent, facile à élever, il est très sociable et affectueux. Le rat est aussi un animal peu onéreux qui convient bien à de petits budgets.

Biologiquement, le rat domestique appartient à l’espèce du rat brun, mais sa robe peut se parer de différentes nuances : cannelle, topaze, ambre, havane, champagne, etc. Le rat albinos est d’un blanc immaculé et uni ; l’himalayen est blanc mais avec des extrémités du corps colorées ; le siamois a une robe de couleur crème et des extrémités colorées ; le husky s’éclaircit progressivement au fil du temps. Les yeux du rat domestique peuvent être noirs, rubis, rouges ou roses. Parfois, ses yeux sont vairons (un œil de couleur différente).

 

le rat

 

Quel rat choisir ?

Ne l’achetez pas sur un coup de tête. Vérifiez que le nez et les yeux ne coulent pas.

Inspectez-le à la loupe pour déceler d’éventuelles croûtes et observez-le attentivement un bon moment pour vous assurer qu’il n’éternue pas. Son pelage doit être doux, soyeux et parfaitement lisse.

Des oreilles en forme de dentelle indiquent une maladie parasitaire. Jetez un coup d’œil dans la cage pour voir s’il n’y a pas de signes de diarrhée. Il doit être vif, joyeux et de bonne humeur et vous regarder dans les yeux. Choisissez un sujet jeune pour en profiter au maximum (la durée de vie moyenne d’un rat est de deux ans et demi-trois ans. Certains atteignent quatre ans). Un raton est sevré à l’âge de cinq semaines. Mâle ou femelle ? Peu importe. Les mâles ont une odeur légèrement plus forte et, comme les chats, marquent leur territoire en urinant. Les filles sont plus propres, mais ont plus de caractère et peuvent s’avérer de vraies enquiquineuses, au contraire des mâles, plus calmes.

 

le rat

 

Où le loger ?

Dans une cage, bien sûr, mais pas n’importe laquelle. Evites les cages pour souris, trop petites, et celles pour lapin qui ont des barreaux trop espacés.

Le rat aime prendre ses aises et se redresser de temps en temps sur ses pattes arrière. Il a besoin d’espace et va apprécier une cage XXL, truffée de cachettes, équipée de barreaux horizontaux pour pouvoir y grimper, faire ses acrobaties et s’amuser. Il faut compter 0,5 m3 par rat.

Installez la cage dans une pièce de vie. Un rat, comme un enfant, a besoin de présence et de chaleur humaine. Evitez les chambres à coucher. Le rat a des moments d’insomnie, chahute et, comme le chat, adore projeter de la litière autour de la cage.

Préférez des litières végétales : chanvre, lin ou maïs, mais pas de litière pour chat. Les copeaux de bois sont peu efficaces et peuvent s’avérer nocifs car ils contiennent des phénols, à l’origine de gênes respiratoires. Le rat sent presque bon, son odeur est douce. Si sa cage est nickel et sa litière bien adaptée, vous n’aurez aucun souci d’effluves désagréables.

le rat

Publié dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le rat |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.